24 hôpitaux belges dans le classement des meilleurs hôpitaux du monde

April 14, 2022
doctors and nurses

Le magazine américain Newsweek a publié son traditionnel classement des meilleurs hôpitaux du monde. Au total, 2.200 hôpitaux dans 27 pays ont été repris dans cette 4e édition du classement. Quatre hôpitaux belges sont dans le top mondial, 24 hôpitaux belges sont repris dans la liste de Newsweek. Découvrez le classement.

Les hôpitaux du monde entier sont confrontés depuis maintenant plus de 2 ans à la guerre contre le Covid-19. Selon les experts qui ont aidé à établir les résultats du classement annuel des meilleurs hôpitaux du monde, cela signifie apprendre à s’adapter rapidement aux défis nouveaux et existants et à improviser.

«La pandémie a exacerbé une pénurie mondiale de personnel de santé, en particulier dans les soins infirmiers», explique le Dr Gary S. Kaplan, président-directeur général du Virginia Mason Health System de Seattle, dans le magazine Newsweek. «Les meilleurs hôpitaux maintiennent leur excellence en ayant des missions claires et adoptées, ainsi que des visions ambitieuses menant à la constance de l’objectif qui est vécu quotidiennement par tout le personnel. Cela doit être associé à la constance et à la cohérence du leadership, depuis la salle de réunion à la ligne de front de soins», poursuit encore le Dr Kaplan.

Pour le Dr Gregory Katz, professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Paris, «les hôpitaux qui ont le mieux résisté à la pandémie sont ceux qui ont appris à travailler plus vite en communiquant mieux et en brisant les silos internes».

Le Dr Christoph Meier, directeur du département de médecine interne de l’Hôpital universitaire de Zurich, déclare à Newsweek: «De nombreuses leçons pourraient être tirées de la crise du Covid, comme reconnaître l’efficacité des réunions virtuelles, l’importance de l’hygiène hospitalière et l’importance des généralistes par rapport à la spécialisation cloisonnée. Le plus grand défi était la définition conjointe de priorités individuelles pour un objectif commun.»

Comme le montre le 4e classement annuel des meilleurs hôpitaux du monde par Newsweek et Statista, la Belgique n’a pas à rougir de ses résultats, avec 4 hôpitaux dans le top 250 mondial. L’UZ Leuven à la 44e place, l’UZ Gent à la 113e place, l’Hôpital Érasme à la 134e place et les Cliniques Universitaires St-Luc à la 151e place.

Les 3 premiers hôpitaux du classement mondial sont américains. On y trouve la Mayo Clinic, la Cleveland Clinic et le Massachusetts General Hospital. 24 hôpitaux belges sont repris dans une liste du magazine américain (voir tableau ci-dessous)

«Je suis très content de voir que la qualité des hôpitaux belges est reconnue.» Pour Paul d’Otreppe, président de l’Association belge des directeurs d’hôpitaux (ABDH), «ce classement est une bonne chose et, idéalement, il faudrait que tous les hôpitaux belges s’y trouvent pour que l’on puisse les comparer». Pour lui, il est normal à ce stade qu’il y ait plus d’hôpitaux néerlandophones que francophones car les premiers «sont plus tournés vers l’international. Ils ont cette culture que n’ont pas toujours les hôpitaux francophones, même si ces derniers sont toutefois en train d’évoluer petit à petit à ce niveau». Pour Paul d’Otreppe, à terme, ce serait bien qu’une «telle étude concerne tous les hôpitaux belges, ce serait complémentaire à l’étude MAHA».

Les meilleurs en fonction des spécialités

Le top des hôpitaux spécialisés en cardiologie, en chirurgie cardiaque, en cancérologie, en endocrinologie en neurologie, en neurochirurgie, en orthopédie, en pneumologie, en gastroentérologie et en pédiatrie est affiché dans une liste séparée.

On retrouve dans cette liste: en oncologie, le centre du cancer des Cliniques Universitaire St-Luc (216/250); en chirurgie cardiaque, l’UZ Leuven (141/150); en gastroentérologie, les Cliniques universitaires St-Luc ( 91/125) et l’Hôpital Érasme (93/125); en pneumologie, les Cliniques universitaires St-Luc (57/125) et l’UZ Leuven (67/125); en neurochirurgie, l’Hôpital Érasme (119/125).

Les 27 pays ont été principalement sélectionnés en fonction du niveau de vie/de l’espérance de vie, de la taille de la population, du nombre d’hôpitaux et de la disponibilité des données. Le tout selon une méthodologie détaillée.

Les listes sont basées sur 3 sources de données:

Chaque hôpital de chaque pays est évalué par un score. Les scores ne sont comparables qu’entre les hôpitaux d’un même pays.

list hospitals
© News Week

Par rapport au classement de l’année passée des hôpitaux francophones, on constate, entre autres, que l’Hôpital Érasme monte de la 6e à la 3e place, que les Cliniques universitaires St-Luc perdent une place en passant de la 3e à la 4e, et enfin, que le CHU Brugmann disparaît du classement. Il était à la 15e place en 2021.

Le CHU UCL Namur reste le seul hôpital wallon du classement. Il fait même un fameux bond en avant en passant de la 18e place en 2021 à la 6e place cette année!

Pour Benoît Libert, directeur général du CHU UCL Namur, ce classement montre que les équipes tendent vers l’excellence. «Nous faisons aussi beaucoup d’efforts en matière de formation pour que le personnel puisse répondre au mieux aux besoins du patient

Évidemment, il est conscient que les hôpitaux francophones doivent progresser dans ce type de classement: «Les hôpitaux néerlandophones sont plus habitués à une ouverture vers le monde anglo-saxon. Dans les classements, on voit aussi beaucoup d’hôpitaux universitaires qui ont cette ouverture naturelle vers l’international.» Pour lui, «il y a un travail de communication que le monde hospitalier francophone doit faire pour que la situation évolue».

Ce numéro a été réalisé grâce au support de MSD.
Son contenu reflète l’opinion des auteurs mais pas nécessairement celle de MSD.